Kim Jong-il effectue une visite non officielle en Chine Hu Jintao lui offre un banquet d'accueil
2006-01-18
Hu Jintao s'entretient avec Kim Jong-il Sur l'invitation de Hu Jintao, Secrétaire général du CC du PCC et Président de la Chine, Kim Jong-il, Secrétaire général du Parti du Travail de la RPDC et Président de la Commission de la Défense nationale a effectué une visite non officielle du 10 au 18 janvier en Chine et s'est rendu dans les provinces du Hubei, du Guangdong et à Beijing. A Beijing, le Secrétaire général du CC du PCC et Président de la République Hu Jintao s'est entretenu avec le Secrétaire général du Parti du Travail de la RPDC et Président de la Commission de la Défense nationale Kim Jong-il, et lui a offert un banquet d'accueil. Il a accompagné son homologue nord-coréen à l'Institut des Cultures de l'Académie des Sciences agricoles de Chine. Le membre permanent du Bureau politique du CC du PCC et Président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale Wu Bangguo ainsi que le membre permanent du Bureau politique du CC du PCC et Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat Wen Jiabao ont respectivement rencontré Kim Jong-il. Les membres permanents du Bureau politique du CC du PCC Jia Qinglin, Zeng Qinghong, Huang Ju, Wu Guanzheng, Li Changchun et Luo Gan l'ont respectivement accompagné dans ses visites. Durant l'entretien, les dirigeants des deux partis et des deux pays ont échangé de manière approfondie leurs vue sur le développement ultérieur des relations entre les deux partis politiques et les deux pays et sur les dossiers internationaux et régionaux d'intérêt commun dans une ambiance chaleureuse et franche, et sont parvenus à une large communauté de vues. Hu Jintao a souhaité, au nom du PCC, du gouvernement et du peuple chinois une chaleureuse bienvenue à Kim Jong-il. Selon lui, le maintien des échanges étroits entre les dirigeants du plus niveau des deux partis politiques et des deux pays est un caractère des relations de bon voisinage et d'amitié entre la Chine et la RPDC. Depuis que le camarade Kim Jong-il assume le poste du Secrétaire général du Parti du Travail de la RPDC, les dirigeants des deux côtés ont échangé à plusieurs reprises des visites fructueuses. A l'heure actuelle où la situation internationale et régionale connaît des changements aussi profonds que complexes, développer en profondeur les relations entre les deux partis politiques et les deux pays correspond aux intérêts communs des deux pays et est favorable à la paix, à la stabilité et au développement en Asie du Nord-Est. « Ces dernières années, grâce aux efforts conjugués des deux parties, les relations entre les deux partis politiques et entre les deux pays ont réalisé de nouvelles percées, les deux pays ont remporté de nouveaux succès dans leur coopération mutuellement avantageuse sur les plans économique et commercial tout en maintenant d'étroites concertation et coordination dans les affaires internationales et régionales », a dit Hu Jintao. « L'amitié traditionnelle sino-coréenne est une richesse commune précieuse pour les deux partis politiques, les deux pays et les deux peuples. Consolider et développer les relations de bon voisinage et de coopération amicale est une stratégie à laquelle s'en tiennent fermement le PCC et le gouvernement chinois ». « La partie chinoise entend travailler de concert avec la partie nord-coréenne pour insuffler de nouvelles vitalités dans leur amitié traditionnelle, promouvoir les relations de bon voisinage et de coopération amicale et contribuer par-là au développement des deux pays, au bien-être de leurs peuples, à la paix, à la stabilité, à la prospérité et au développement en Asie du Nord-Est, voire dans le monde ». Remerciant l'invitation et l'hospitalité chaleureuse de Hu Jintao, Kim Jong-il s'est dit heureux de le revoir peu après leur rencontre en octobre dernier à Pyongyang. Selon Kim Jong-il, les relations sino-coréennes ont été nouées grâce au travail des dirigeants de la vieille génération des deux pays et développées dans le nouveau contexte. L'amitié sino-coréenne a favorisé l'édification du socialisme chez l'un et l'autre ainsi que la paix et la stabilité dans la Péninsule coréenne, en Asie du Nord-Est, voire dans le monde entier. Le Parti du Travail et le gouvernement de la RPDC, tout comme par le passé, mettront davantage en valeur les potentialités de coopération entre les deux pays dans les divers domaines, notamment dans celui de l'économie afin de mener une coopération mutuellement enrichissante et bénéfique et de réaliser un développement plus poussé de l'amitié sino-coréenne. Hu Jintao a bien apprécié les réalisations de la RPDC dans sa construction nationale. Selon lui, le PCC, le gouvernement et le peuple chinois souhaitent sincèrement à la RPDC la stabilité politique et la prospérité économique et à son peuple une vie heureuse. Elle se réjouit des succès remportés par la RPDC dans ses efforts de construire un pays puissant et prospère. « Nous soutiendrons, tout comme par le passé, les efforts du Parti du Travail, du gouvernement et du peuple nord-coréens dans la recherche d'une voie de développement adaptée aux réalités nationales. Nous sommes convaincus que sous la conduite du Secrétaire général Kim Jong-il, le Parti du Travail et la nation obtiendront de nouveaux résultats dans la construction d'un pays puissant et prospère, grâce à leur solidarité et à leur persévérance. D'après Kim Jong-il, sous la conduite du PCC, la Chine a obtenu des résultats remarquables dans la modernisation du pays socialiste et dans la réforme et l'ouverture sur l'extérieur en suivant une voie à la chinoise. Si la Chine a pu réalisé « un développement spectaculaire », c'est parce que les lignes directrices du PCC telles que la « triple représentativité », le concept de développement scientifique et l'édification d'une société socialiste harmonieuse correspondent aux réalités nationales. « Au cours de la visite, nous avons vu les succès remportés par les villes australes de la Chine, notamment par les régions économiques spéciales dans les divers domaines. Cette Chine, toute nouvelle avec un développement plein de vitalité, nous a beaucoup impressionné. Cela prouve parfaitement que la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur est correcte. Le Parti du Travail, le gouvernement et le peuple nord-coréens s'en réjouissent et félicitent la Chine à cet égard. Nous avons la certitude que le peuple chinois, très travailleur, sous la direction du PCC ayant le camarade Hu Jintao comme secrétaire général, remportera de plus grands succès dans la réalisation du ?e Plan quinquennal, la construction sur tous les plans d'une société d'aisance moyenne et la réunification totale du pays », a dit Kim Jong-il. Les deux parties ont aussi procédé à un échange de vues approfondi sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun. Sur la question nucléaire de la Péninsule coréenne, Hu Jintao a réaffirmé la position de principe de la partie chinoise, indiquant que les pourparlers à six constituent un mécanisme efficace pour résoudre le problème nucléaire de la Péninsule coréenne, et que traiter adéquatement les questions concernées à travers le dialogue et par voie pacifique est le juste choix. La partie chinoise entend œuvrer, comme toujours, de concert avec les parties concernées dont la RPDC à faire progresser le processus des pourparlers à six. Selon Kim Jong-il, la RPDC maintient l'objectif de la dénucléarisation de la Péninsule, travaille à la mise en oeuvre de la déclaration commune publiée à l'issue du 4e tour des pourparlers à six et continue à faire progresser le processus des pourparlers à six. Cette position n'a pas changé. Elle entend travailler ensemble avec la partie chinoise afin de surmonter les difficultés des pourparlers à six. Les deux parties se sont communiqué la situation de leur développement économique et social respectif. Wu Bangguo a hautement apprécié la visite de Kim Jong-il en ce début de l'année 2006 en espérant que cette visite deviendra une occasion importante pour développer davantage les relations amicales entre la Chine et la RPDC. Selon lui, les échanges de visites de haut niveau entre les deux partis politiques et les deux pays sont fréquents, les échanges aux différents échelons et dans les divers domaines sont de jour en jour plus actifs. L'équipe dirigeante du CC du PCC dont le camarade Hu Jintao est le Secrétaire général attache une grande importance à l'amitié entre la Chine et la RPDC. La Chine entend continuer à mettre en oeuvre le consensus important réalisé par les deux Secrétaires généraux en octobre dernier, en faisant valoir les bonnes traditions, se tournant vers l'avenir, assurant le bon voisinage et renforçant la coopération, afin d'enrichir sans cesse la coopération amicale et le bon voisinage entre les deux pays et de porter globalement les relations entre les deux partis politiques et les deux pays à un nouveau palier. Wu Bangguo a aussi présenté la situation de la réforme et de l'ouverture en Chine, en disant que la Chine entend renforcer davantage ses échanges avec la RPDC dans les domaines de la gestion de l'Etat et du développement économique. Kim Jong-il partage l'appréciation de Wu Bangguo des relations bilatérales. Selon lui, le peuple chinois a accordé, depuis longtemps, des aides désintéressées et des soutiens généreux au peuple de la RPDC. Il a exprimé sa gratitude en disant qu'on le fera bien connaître au peuple de la RPDC pour que l'amitié entre les deux pays puisse être transmise de génération en génération. Selon Wen Jiabao, la Chine et la RPDC sont des voisins amicaux. Les deux pays doivent élargir davantage leur coopération dans les divers domaines sur la base de l'égalité, des avantages réciproques et du respect mutuel afin de contribuer au bien-être des deux peuples et de favoriser la paix et la stabilité régionales. Wen Jiabao a indiqué que la coopération économique et commerciale entre les deux pays constitue une composante importante des relations bilatérales. Il faudra assurer au gouvernement son rôle d'orientation et aux entreprises leur participation et faire jouer les fonctions du marché, en faisant pleinement valoir le rôle des Comités conjoints économique, commercial, scientifique et technologique, afin d'ouvrir sans cesse de nouveaux domaines et horizons de coopération et d'élever le niveau de la coopération économique et commerciale bilatérale. Wen Jiabao a aussi présenté la situation économique en Chine et le 11e plan quinquennal. Kim Jong-il a exprimé ses félicitations pour les réalisations de la Chine dans son développement économique et social. Selon lui, la RPDC est heureuse de constater que la nouvelle équipe dirigeante de la Chine attache une grande importance à l'enrichissement de la coopération amicale entre les deux pays dans les nouvelles circonstances. « Nous sommes très satisfaits de la coopération bilatérale dans les domaines tels que l'économie, le commerce, l'énergie et la formation du personnel. La RPDC entend travailler ensemble avec la Chine pour que les deux parties puissent s'apprendre et s'inspirer mutuellement, renforcer leur coopération, faire aboutir leur amitié traditionnelle à plus de résultats dans les différents domaines, et apporter par-là du bonheur aux deux pays et aux deux peuples », a-t-il dit. Dans le Hubei et le Guangdong, Kim Jong-il a fait des visites à Wuhan, à Yichang, à Guangzhou, à Zhuhai et à Shenzhen. Il a visité une dizaine d'institutions et entreprises spécialisées dans l'industrie, l'agriculture, les sciences et technologies et l'éducation. Durant ses visites, il a écouté avec beaucoup d'intérêt les présentations des responsables locaux, du PCC et du gouvernement, ainsi que celles des chefs d'entreprise. Selon lui, le succès de la politique de réforme et d'ouverture, notamment à Guangdong, a montré pleinement la vitalité et le potentiel immense de l'économie chinoise. Il s'est dit très impressionné par ces visites qui lui ont beaucoup appris. « Nous avons constaté, de nos propres yeux, l'augmentation de la puissance générale de la Chine et ses progrès sociaux. Nous avons maintenant une meilleure connaissance de la Chine et comprenons mieux les politiques du PCC et du gouvernement chinois qui consistent à libérer l'esprit, à valoriser les talents, à compter sur l'innovation autonome et à œuvrer pour un développement économique et social global, harmonieux et durable. La Chine s'est engagée dans une voie qui lui est propre. La RPDC attache aussi une grande importance au développement économique et entend renforcer davantage ses échanges et sa coopération avec la Chine en vue de trouver une voie de développement conforme aux réalités du pays. Les dirigeants du gouvernement central et des autorités locales comme Liu Qi, Wu Yi, Zhang Dejiang, Yu Zhengsheng, Guo Boxiong, Zeng Peiyan, Wang Gang et Tang Jiaxuan ont respectivement accompagné Kim Jong-il dans ses différentes visites. Le Premier Ministre de la RPDC Park Pong-chu, le Premier Vice-Ministre des Affaires étrangères Kang Sok Chu, le Président de la Commission pour la Planification et les Finances du Comité central du Parti du Travail Pak Nam Gi, le Président de la Commission pour les Sciences et l'Education Ri Kwang Ho et le Vice-Premier Ministre Ro Tu Chol ont accompagné Kim Jong-il pour cette visite et ont participé aux différentes activités.
Envoyer ce lien à un ami
  Imprimer